les artistes

Anne-Emmanuelle Abrassart  (comédienne)

Titulaire d'un D.E.M de flûtes à bec et d'une maitrise de physique, elle est aussi une comédienne qui joue depuis de nombreuses années dans la troupe du Strapontin de Verrières-le-buisson dirigée par Colette Allouche.

Par ailleurs, Elle suit des cours de théâtre avec Olivier Medicus au cours Florent et des cours de placement de la voix et d'interprétation poétique avec Floriane Gaber à l'université Paris XI d'Orsay.

Les Editions "nouvelles paroles" la sollicitent pour des enregistrements, elle publiera les oeuvres d'Alphonse Allais.

Elle participe également aux activités de La Compagnie du Petit Peuple dirigée par Emilie Absire, au sein de laquelle elle fait des lectures musicales (La fontaine, Maupassant) en milieu scolaire et en médiathèque.

Très active dans le département de l'Essonne, elle se produit fréquemment au Colombier à Verrières-le buisson, à l'auditorium de l'opéra de Massy, au théâtre Firmin Gémier d'Antony...

Parmi les rôles qu'elle interprète, issus du théâtre classique (Molière, Tchékhov, Sartre, Garcia Lorca, Marivaux, Labiche, Goldoni) et du contemporain (Brian Friel, Hanock Levin, Rémi De Vos, Joël Pommerat), on peut citer ceux de Nina (la Mouette), Sonia (Oncle Vania), la servante Toinette (le Malade imaginaire), Angélique (George Dandin), Estelle (Huis Clos) , la narratrice Claudie dans Ma Chambre froide de Joël Pommerat et dernièrement Christine dans Cassé de Rémi de Vos...

Jacques Dor   (auteur, comédien, poète)

Titre 1

 

Jacques Dor se définit comme auteur en scène. Il est à la fois écrivain, poète, plasticien, vidéaste et comédien. Il vit à Paris.

 

De 1973 à 1988, il fut surtout peintre et plasticien puis de 1988 à 1995, il a été photographe et affichiste pour le spectacle. À partir de 1995 et de sa rencontre avec Claire Le Michel, metteur en scène de la Compagnie de Théâtre "Un soir ailleurs", il écrit surtout pour le théâtre tout en composant son dictionnaire poétique intitulé Le Dico de ma langue à moi .

 

En 2010, il répond à une commande du Groupe des Vingt : Acide est le cœur des hommes, texte, jeu et mise en scène. Il partage le plateau avec la comédienne Fanny Fezans. Suivront trois spectacles qui tissent, encore et toujours, des liens entre théâtre et musique : Liszt, fragments (2011) en compagnie du pianiste Youri Pochtar, Un don Quichotte (février 2013) en compagnie du guitariste Thierry Rodier et Le Conte des Contes d'après Giambattista Basile en compagnie de Suonare e Cantare (création le 04 octobre 2013). Au fil des spectacles et de sa complicité avec les musiciens : Isabelle Olivier (harpe jazz), Bertrand Braillard (violoncelle) ou Maxime Bedot (rock -électro), Jacques Dor n'imagine plus son théâtre sans la présence, en live, de musiciens sur le plateau. Son dernier spectacle, en 2015, Anges, chaos et autres féeries, faisait le lien entre cinéma et théâtre. Un tournage avait précédé la création sur le plateau. La frontière, allant de la projection aux corps présents sur scène, peu à peu s'effaçait. La mémoire et le présent pouvaient enfin s'y confondre...


Monter sur scène, interpréter mes propres textes, est une façon de prolonger l’écriture, d'éprouver physiquement les mots. J'aime la littérature “bonne à dire”, mon envie de théâtre vient de là : l'écriture qui passe par le corps... Je tente avant tout d’être présent, de travailler sur cette idée de présence. Jacques Dor

Gilles Nicolas   (Pianiste)

Gilles Nicolas commence le piano au conservatoire de Montpellier à 6 ans. Il obtient ses premières récompenses à 15 ans avec une médaille d'Or de formation musicale, de piano et de musique de chambre. Diplômé des conservatoires de Boulogne-Billancourt et du CNSM de Lyon, il travaille avec Ruben Lifschitz l'interprétation des grands répertoires solistes et l'art de l'accompagnement.

Dès ses débuts de scène, Gilles Nicolas est remarqué pour différentes prestations et lui donneront ce goût inépuisable pour l'éclectisme "obligatoire" du pianiste. Il est le pianiste accompagnateur des master's class de Champs sur Marne et joue avec Vadim Repin, Yehudi Menuhin, Edouard Wulfson... Il se produit aussi en soliste, on le voit dans de nombreux festivals interpréter les grands opus du répertoire : les "Tableaux d'une exposition" de Moussorgsky, la "Sonate" de Liszt ou la "WandererFantasie" de Schubert... Il est sollicité par les compositeurs de son temps pour créer leur musique, François Fayt, Jean-Jacques Di Tucci, Jean-Claude Wolff…

En 1998, Gilles Nicolas rencontre le violoniste super-soliste de l'Orchestre National de Montpellier - Jacques Prat qui deviendra son mentor. Ils donneront de nombreux concerts en France et à l'étranger, Djeddah, Ryad, Amsterdam avec des partenaires prestigieux : V. Mendelssohn, S. Dmitriev ou encore B. Garlitsky.

 

En 2000, ils réalisent une Intégrale des Sonates pour Piano et Violon de Ludwig Van Beethoven qu'ils donneront en un concert unique. Enregistré par Universal Music, ce concert se trouve dans la collection des enregistrements des Solistes de l'Orchestre National de Montpellier et est récompensé par la revue Diapason.

En 2001, Gilles Nicolas s'installe à Paris. Il est tour à tour soliste, chambriste ou accompagnateur des artistes lyriques. Il est Président du GANGWOLF, une association d'artistes qu'il a créée en 2010. Pour la saison 2011/2012, il devient Directeur Musical du Théâtre Le Ranelagh.

 

Toujours animé par la création et les talents de ses pairs, toujours à la recherche de programmes originaux ou inédits, il organise ses concerts avec le souci de communiquer au public sa passion. Sa carrière lui a permis de voyager dans le monde entier en Afrique du Sud, Belgique, Hollande, Chine, Maroc, Costa Rica, Egypte…

Depuis 2016, Gilles Nicolas est professeur certifié de l'École Française de Piano à Paris

plus d'infos: